Passion for Health

Cardionics
Historique 

Caring for the Growing Needs of Our Community.

Historique

Une approche nouvelle dès 1969 : l’électrocardiographie quantitative

Cardionics S.A. a été créée le 30 avril 1969 par la société belge Union minière.
L’objet social de Cardionics S.A. est l’application à la médecine des méthodes informatiques et électroniques, en particulier à l’électrocardiogramme.

Union Minière et Chromalloy American Corporation ont décidé de créer la société Cardionics S.A. pour assurer en Europe la diffusion des équipements et logiciels pour l’analyse et le traitement du signal ECG par ordinateur.

Cardionics S.A. a fait l’acquisition d’un programme ECG développé par IBM en collaboration avec un groupe de cardiologues américains du Mount Sinaï Hospital (New-York). Chromalloy American Corporation assurait la promotion de ce système ECG (software et Hardware) aux Etats-Unis par sa filiale CROMED.
En 1979, Cardionics a acquis les droits de CROMED pour la distribution mondiale.

Le groupe de la Société Générale…jusqu’en 1989

Pendant 20 ans, l’histoire de Cardionics S.A. a été liée à la société belge Union Minière et à la Générale de Banque. L’actionnariat de la société Cardionics S.A. a évolué comme suit :

1969-79 : Chromalloy (USA) et Union Minière (Belgique)

1979-82 : Union Minière (Belgique)

1982-86 : Générale de Banque et A.G. (Belgique)

(sous l’appellation Cardionics-Cigass Systems Belgique)

1989-91 : C.S.C. (Computer System Corporate, USA)

1992 – aujourd’hui : Cardionics Invest (Belgique)

Depuis 1992, l’actionnaire principal est BGI, maintenant sous la dénomination de Cardionics Invest (2007).

En 2016, le conseil d’administration actuel est composé de :

  • Cardionics Invest     Administrateur délégué
  • Bernard Graux          Administrateur

Nos références

depuis le début de son activité en Belgique, Cardionics a pu bénéficier de relations privilégiées avec les organisations des Hôpitaux Universitaires en Belgique ULB – UCL  KUL (RUG) – ULG (Liège) – VUB (Brussel).

En France, Cardionics collabore à tous les Congrès d’Electrocardiographie Quantitative de langue française dans lesquels la Vectocardiographie et l’ECG moyenné (Potentiels Tardifs) par ordinateur tenait une place de choix depuis 1983 jusqu’en 2001.

Evolution de Cardionics depuis 1992

Après la reprise du CIG et de sa filiale Cardionics, par la société CSC(US) en 1989, la direction a négocié la reprise de Cardionics S.A.(MBO) par BG Invest en 1992 (Bernard Graux Invest); l’évolution Hardware et Software pour l’électrocardiographe s’est poursuivie.

Grâce à cette reconnaissance scientifique et avec le développement de  l’appareil CarTouch, CARDIONICS S.A. a pu aborder le secteur des études cliniques pour les laboratoires pharmaceutiques.

CARDIONICS S.A. poursuit son évolution dans le secteur électrocardiographique pour les produits (logiciels et matériel) et, grâce à des partenariats efficaces, met son expertise dans le domaine au service de nouvelles applications (Télémédecine et médecine du sport).

En 1992, Cardionics S.A. développe un circuit d’acquisition ECG 15 dérivations qui, installé dans le PC, permet de transformer l’ordinateur en appareil ECG à mémoire. Cette évolution intéresse les cardiologues privés, les centres hospitaliers et les centres de médecine préventive (en France).

En 2001, un appareil ECG 12 dérivations CARTOUCH a été réalisé pour permettre une acquisition autonome, la mémorisation ECG et le transfert via internet (Télémédecine) vers le Central Lab ECG.

Lancé en 2002, le CardioPlug 15 dérivations, enregistre les ECG dans un mode asservi au PC et donne accès à toutes les performances (mémoire et rapidité) du PC et du réseau.

L’appareil externe remplace le circuit interne ECG et fonctionne sous Microsoft Windows.

Parallèlement au développement de l’équipement médical ECG, les logiciels sont adaptés.

  • Cardionics SA a développé en 1988 le logiciel ECG d’effort 3 dérivations XYZ  sous Microsft Windows utilisant le circuit d’acquisition.
  • Nouveau programme d’analyse ECG à 15 dérivations.
  • Cette nouvelle version a été présentée au « XXI International Congress on Electrocardiography » à Yokohama en juillet 1994 et le résumé est notamment paru dans le « Japanese Heart Journal » (Vol 35 Supplément 1994).
  • 1994, programme de détection des potentiels tardifs sur PC.
  • 2000, Cardionics S.A. a mis au point un nouveau programme d’interprétation ECG de 15 dérivations simultanées (12 ECG + 3 VCG) utilisant les appareils CarTouch et CardioPlug.
  • 2000, Cardionics S.A. lance l’application pharma de la  mesure du segment QT pour les Recherches Cliniques des laboratoires pharmaceutiques français et américains (ECG de contrôle) en collaborant avec les CRO (phases I et IV).
  • En même temps, Cardionics S.A. réalise les logiciels indispensables pour l’intégration des ECG en réseau hospitalier et le transfert des ECG vers les centres de validation (Central Lab).
  • 2009, développement d’une ergospirométrie VO2Max en partenariat avec MEC.

Généralisation de l’utilisation des PC en réseau (internet – intranet)

La demande pour nos produits a progressé avec la généralisation de l’usage de l’informatique en médecine hospitalière.

De 1969 à 1985, le traitement ECG centralisés sur IBM360 impliquait l’installation d’enregistreurs analogiques à l’hôpital, le transfert des données analogiques ECG par voie téléphonique, la réception et conversion A/D au centre Cardionics, le traitement IBM de la bande digitale et le renvoi par la poste dans les 24 h de l’acquisition ECG.

Cette façon de faire intéressait le cardiologue pour les ECG de contrôle des patients hospitalisés.

Avec l’arrivée du PC IBM, Olivetti, Zenith, COMPAQ, la possibilité de traiter l’électrocardiogramme intéresse aussi les cabinets de consultation dans le but de disposer immédiatement des mesures ECG et d’une aide au diagnostic d’où la création d’un circuit d’enregistrement ECG avec convertisseur A/D (12 D).

L’engouement des cabinets privés pour le PC augmente avec les premiers Holters (24 H) numériques à mémoire solide qui peuvent remplacer progressivement le traitement des cassettes par le centre de relecture à distance. Une combinaison ECG+Holter séduit le cardiologue privé, fan de PC.

La création en France de Centres d’Examens de Santé (CES) avec bilan personnel sur mini-ordinateur incite au développement d’une application d’intégration du fichier ECG dans le bilan de santé compatible avec les différents types de mini ordinateur.

La demande pour l’épreuve d’effort ECG en cabinet et en hôpital optimise l’usage du pc qui évolue en mémoire et en vitesse de traitement.

La rythmologie s’intéresse aux Potentiels Tardifs moyennés et amplifiés (ECG Moyennés)

Le développement progressif des applications de gestion hospitalière permet d’intégrer les examens ECG dans le réseau de l’hôpital.

Grâce à ses nouveaux produits et à plusieurs partenariats technico-commerciaux pour la distribution, Cardionics S.A. élargit sa zone de prospection vers des marchés extérieurs avec une gamme complète de produits avec notamment un monitoring ECG ambulatoire pour la revalidation post opératoire de cardiologie, des holters, mapa, tables et ergomètres.

Depuis 2005, avec la participation au congrès Arab Health, Cardionics S.A. a réalisé des opérations via les distributeurs ou en direct avec les marchés extérieurs du Proche et Moyen Orient (Quatar, Tunisie, Iran) et l’Afrique du Nord.

A partir de 2013, CARDIONICS S.A. initie une démarche commerciale avec la République Démocratique du Congo. A ce jour, plusieurs hôpitaux et cliniques se sont équipés en épreuve d’effort et/ou Holter dont le CH de Monkole, SOS Médecins de Nuits, Ngaliema Medical Center, Hôpital Biamba Marie Mutombo, Hôpital Ngaliema.

Aux U.S.A. également, dans le prolongement de notre activité au Canada, pour les essais cliniques Cardionics S.A. équipe un nouveau centre de Phase I.

Le développement vers les marchés extérieurs se fonde sur notre expérience en Belgique où, avec notre collaboration, de nouveaux hôpitaux ont intégré les examens cardiologiques dans leur réseau.

Grâce à son service R/D et à la possibilité de s’adapter à la demande, Cardionics S.A. reste à la disposition d’utilisateurs variés dont l’activité implique la centralisation, le transfert ou l’enregistrement ambulatoire.

En plus de la distribution de produits de qualité, Cardionics S.A. élargit fortement la gamme et sa zone de distribution vers des marchés extérieurs.